ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Lorraine

Production et conso durable

Action régionale

Le réseau REEL

Le Réseau Environnement Entreprises de Lorraine (REEL) propose de nombreuses opérations collectives montées par des porteurs de projets différents sur toutes les thématiques environnementales dont le Management environnemental et l’Éco-conception.

Vous trouverez la liste des opérations en cours ainsi que des informations complémentaires sur le site du Réseau.

Éco-conception

Définition

Lorsque le terme éco-conception a émergé en 2000, les entreprises n’en voyaient pas l’intérêt. C’est pourquoi l’ADEME a créé le diagnostic éco-conception. Cet outil a permis à plusieurs entreprises de prendre conscience de l’intérêt de la démarche. Celle-ci est préventive. Elle se caractérise par la prise en compte de l’environnement lors de la phase de conception ou d’amélioration d’un produit, bien ou service. L’objectif est d’améliorer la qualité écologique du produit, tout en conservant sa qualité d’usage.
Les entreprises qui se sont lancées dans cette démarche sont des entreprises particulièrement innovantes et créatives, elles en tirent un profit économique et un avantage concurrentiel.
L’éco-conception peut certes générer une augmentation de coûts fixes comme les dépenses en Recherche et Développement (R&D), mais permet des économies sur les coûts variables par une réduction d’achat de matières premières ou d’énergie.

Pour réaliser un prédiagnostic, un diagnostic ou une étude de projet éco-conception : contacter l’ADEME.

Le référent éco-conception

Afin d’accélérer la diffusion d’une « culture de l’éco-conception » au sein des entreprises lorraines, le CRL et l’ADEME Alsace Champagne-Ardenne Lorraine se sont associés pour mettre en place un plan d’action global, visant non seulement à la sensibilisation et l’acculturation des entreprises sur ce sujet, mais également à mettre à leur disposition une ingénierie spécialisée pour répondre à leurs problématiques et lever les freins à la mise en œuvre effective de leurs projets.

Télécharger la plaquette "le référent éco-conception" (PDF - 332.3Ko)

Un atout pour les entreprises lorraines

Télécharger le flyer "L'écoconception, un atout pour les entreprises lorraines" (PDF - 905.5Ko)

Pour aider les entreprises à évaluer les impacts environnementaux de leurs produits tout au long de leur cycle de vie, l’ADEME propose également notamment un outil gratuit, le Bilan produit®.

Accompagnement

Le Conseil Régional et l’Agence de l’Environnementet de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) mettent à disposition des entreprises lorraines un service de conseil et d’accompagnement de proximité en éco-conception.
Ce service s’appuie sur l’intervention d’un référent éco-conception, issu d’un cabinet de conseil spécialisé dans ce domaine.

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette ACCOMPAGNEMENT EXPERT OFFERTÀ 40 ENTREPRISES LORRAINES. (PDF - 795.1Ko)

Affichage environnemental des produits

L’affichage environnemental permet à un consommateur de connaître les impacts environnementaux générés par un produit tout au long de son cycle de vie. Il doit contribuer à faciliter la comparaison de produits d’une même catégorie et, lorsque cela s’avère pertinent, entre catégories de produits (groupe de produits ayant une fonction équivalente).

Pour les entreprises, ce type de démarche est une invitation à améliorer la performance environnementale de leurs produits sur la base d’indicateurs précis.

Retours d'expériences du programme CIM-ECO® pour le développement de l'éco-conception dans les PME

Les Directions Régionales Alsace et Lorraine de l'ADEME ont mené durant plus de trois ans (2009-2012) une opération pilote sur l’éco-conception.

Cette opération a permis à 33 entreprises de la filière Fibres en Alsace et Lorraine d’acquérir et de développer leurs compétences en ingénierie et marketing de l’éco-conception.

Ce programme, CIM-ECO®, a été coordonné par le Pôle de Compétitivité Fibres en collaboration avec l’Institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH) et l’Ecole Nationale des Ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA).

À l'issue de cette opération, 19 fiches exemples ont été réalisées. Elles visent à proposer aux différents acteurs un panel d’opérations de références techniques, informatives ou innovantes dans la thématique de l’éco-conception.

Télécharger les 19 fiches exemples (PDF - 4.7Mo)

Éco-communication

Éco-communiquer, c'est réduire les impacts sur l'environnement des métiers de la communication.

Ces impacts environnementaux sont :

  • une consommation des ressources naturelles,
  • une utilisation de produits polluants (encres, solvants…),
  • une production de déchets,
  • une pollution liée au transport,
  • une pollution visuelle, lumineuse…

Comment éco-communiquer ?

  • En intervenant en amont des décisions de communication pour développer une approche globale et durable.
  • En rendant cohérents discours et actes, messages et actions, contenants et contenus, pour donner plus de sens et de valeur ajoutée.
  • En appliquant l’approche éco-conception aux différents métiers et produits de la communication.

L’éco-communication aboutit ainsi à un triple bénéfice : image de l’entreprise ou de la collectivité, sensibilisation à l’environnement et protection de l’environnement.

Pour éco-communiquer, on peut orienter sa démarche sur deux axes :

  • Éco-concevoir ses messages de communication.
  • Éco-concevoir ses actions et produits de communication (éditions, évènements).

Éco-consommation

Partie intégrante du développement durable, l’éco-consommation constitue un mode de consommation plus respectueux de l’environnement et de la santé. Cela implique une participation active et responsable de chacun d’entre nous en sa qualité de citoyen et de consommateur.

Le consommateur final est le principal concerné car il peut représenter un puissant stimulant à l’adoption par le système économique de nouveau concepts de production (la demande structure l’offre).

Les buts qui sont poursuivis en éco-consommation sont multiples :

  • privilégier les produits les moins polluants tant lors de leur conception (éco-conception), de leur production que lors de leur utilisation et de leur élimination (prévention et gestion des déchets),
  • promouvoir l’utilisation rationnelle des matières premières telles que l’eau, les ressources énergétiques, les différents minerais,
  • préserver la faune et la flore et la santé de la population.