ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Lorraine

Biogaz

Partie en cours de restructuration

Biogaz

Pour l’instant, seule la cogénération soutenue par le tarif de rachat de l’électricité se développe.

En 2011, deux unités fonctionnaient en Lorraine :

  • Méthavalor du SYDEME à Forbach méthanise la fraction fermentescible des déchets ménagers ;
  • l’unité de méthanisation agricole Biorecycle en Meurthe-et-Moselle.

Le potentiel de développement pour cette énergie renouvelable est important.

À l’heure actuelle, une vingtaine de projets agricoles sont à l’étude. On peut rapidement espérer 5 MW électriques installés pour une production de 67 GWh (électriques et thermiques valorisés).

À l’horizon 2020, une quarantaine de projets pourraient fonctionner produisant 167 GWh (électriques et thermiques valorisés) pour une puissance de 12 MW électriques.

Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) 2014 Méthanisation

Téléchargez le cahier des charges (PDF - 688.8Ko) pour les unités de méthanisation à la ferme, centraliseés ou industrielles en Lorraine

La date limite de réception des candidatures est fixée au 30 septembre 2014.

Biogaz

La fermentation anaérobie de la matière organique produit du biogaz. Les effluents d’élevage, les déchets des collectivités, des entreprises agro-alimentaires, les boues de station d’épuration et les cultures énergétiques peuvent ainsi être valorisés dans des méthaniseurs. Le biogaz produit peut être utilisé par simple combustion, cogénération (production d’électricité et de chaleur), injection directe dans le réseau de gaz naturel ou comme carburant. Le digestat issu de la fermentation possède des propriétés fertilisantes loin d’être négligeables. La méthanisation permet ainsi de valoriser au mieux des déchets en produisant de l’énergie et des fertilisants.