ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Lorraine

Déchets

Données et indicateurs

Retrouver tout l’historique des études régionales sur notre catalogue des publications téléchargeables en ligne.

Les dernières études régionales

Le traitement des déchets ménagers en centres collectifs

Bilan sur l’exercice 2010

Une quinzaine d'années après le début d'une politique "déchets" volontariste, engagée par la loi du 13 juillet 1992, le paysage des installations de traitement des déchets a changé en nombre et en qualité. Le suivi des choix locaux en la matière est indispensable pour un meilleur pilotage de cette politique.

Aussi, pour mieux appréhender ces changements, l'ADEME conduit tous les deux ans une enquête nationale sur l'ensemble des installations de traitement, tri et des installations de stockage (décharges) de déchets non dangereux. Elle reponse sur un questionnaire élaboré pour chacun des modes de traitement et à destination de leur exploitant.

Les installations de traitement centralisées des ordures ménagères de Lorraine prises en compte dans le cadre de cette étude (soit 18 centres de tri, 34 plates-formes de compostage, 1 unité de Tri Mécano Biologique - TMB avec compostage de la fraction biodégradable, 4 unités d'incinération des OM - UIOM et 10 Installations de Stockage des Déchets Non Dangeureux - ISDND) ont reçu au cours de l'exercice 2010 un peu moins de 2 millions de tonnes dont 60% (soit 1 167 543 t) sur les seuls équipements d'élimination de la fraction résiduelle.

Quantités (en t) entrant dans les Installations de traitement des ordures ménagères (ITOM) de Lorraine / répartition par producteur

  OM DIB Autres (1) Total Lorraine
Tri 165 971 36 % 294 657 64 % /   460 628 100 %
  16 %   48 %       24 %  
Compostage 194 184 64 % 92 696 30 % 18 623 6% 305 502  100 %
  19 %   15 %    6%    16 %  
Incinération 295 204 92 % 6 950 2 % 18 895 6 %  321 049  100 %
  29 %   1 %   6 %    17 %  
Enfouissement 371 667 44 % 215 272 25 % 259 554 31 %  846 493  100 %
  36 %   35 %   87 %    44 %  
Total 1 027 025 53 % 609 574 32 % 297 072 15 %  1 933 672  100 %
  100 %   100 %   100 %    100 %  

(1) Boues d'épuration, déchets de voirie, déchets et sous-produits en provenance d'autres ITOM (de Lorraine ou non), déchets inertes, résidus de broyage etc. 

Le traitement des déchets ménagers et assimilés en centres collectifs en Lorraine (PDF - 907.8Ko) :
  • Historique depuis 1995-2000
  • Bilan sur l'exercice 2010
  • Prospective 2020

La gestion des déchets ménagers à la charge des collectivités

Bilan sur l’exercice 2009

Ce bilan s'attache à détailler le fonctionnement des différents services de collecte mis en place par les collectivités. Ce document résulte de l'effort conjoint de l’ADEME, des Départements et du Syndicat mixte des déchets des Vosges, partenaires du réseau SINOE. Il présente des données départementalisées calculées et redressées sur la base d’hypothèses identiques.

En prenant en compte les principaux services de collecte mis en place dans le cadre du service public en Lorraine (à savoir Ordures Ménagères Résiduelles (OMR), recyclables secs, encombrants, déchets biodégradables et déchets collectés en déchèteries), les collectivités locales ont pris en charge un peu plus de 1,3 million de tonnes en 2009, soit 566 kg/hab./an dont 296 kg/hab./an pour les seules OMR (en France, sur la même période, on observe 588 kg/hab./an dont 299 kg/hab./an pour les seules OMR).

Le taux de valorisation des déchets s’élève à 31 % (recyclage matière ou organique qui représente en France 37 %) sachant que les objectifs du Grenelle de l’Environnement sont fixés à 35 % en 2012 et 45 % en 2015. A cela s’ajoute un objectif de réduction de 7 % de la production des déchets sur 2009 – 2014 (soit une baisse de 25 kg/hab./an). On constate aujourd’hui une stabilisation de la quantité de déchets pris en charge par les collectivités et un détournement des flux du service de collecte des déchets résiduels vers les déchèteries.

Quantités de déchets collectées dans le cadre du service public en Lorraine

  en tonnes en 2009 en kg/hab. en 2009 en tonnes en 2007 en kg/hab. en 2007
OMR au sens large 692 052 296 734 512 315
Recyclables secs 258 625 110 235 082 101
Encombrants ménagers 143 484 61 142 594 61
Inertes 114 433 49 101 855 44
Biodéchets et déchets verts 113 821 49 96 150 41
Déchets dangereux 3 108 1,3 2 653 1,1
Autre 415 0,2 0 0
Total 1 325 938 566 1 312 846 563

La gestion des déchets ménagers et assimilés à la charge des collectivités de Lorraine (PDF - 3Mo)

Exercice 2011

Haut de page

Autres études

Coûts de gestion des déchets ménagers en Lorraine : exercice 2010 - 2011

De 49 à 108 € HT / habitant, le coût de la gestion des déchets entre pour une bonne part dans le budget des collectivités locales. Mais de quoi sont composées ces dépenses ? D’où viennent les écarts entre les collectivités ? Comment les coûts évoluent dans le temps ? Cette deuxième édition du référentiel des coûts de la gestion des déchets en Lorraine, présente les coûts de gestion des déchets des années 2010/2011 et tente de répondre à ces questions.

Ce référentiel est basé sur les matrices d’expression des coûts réalisées par les collectivités ou les bureaux d’études. Elles ont été remplies selon la méthodologie de l’ADEME. Le référentiel est basé sur un échantillonnage de 40 collectivités représentant un peu plus de 50% de la population de la
Lorraine (répartie sur l’ensemble des départements).

Ce référentiel des coûts de gestion des déchets en Lorraine vient en complément du référentiel national (Paru en mars 2013 et disponible sur le site internet de l’ADEME) et apporte une vision plus locale des coûts, permettant aux collectivités ayant une matrice de pouvoir se comparer et se situer par rapport aux autres collectivités de Lorraine.

> Les coûts de gestion du service public d'élimination de déchet en Lorraine (PDF - 3.5Mo)

Étude sur les gisements de biogaz en Lorraine - Bilan sur l'exercice 2007

Ces déchets et sous-produits quantifiés en Lorraine représentent une production potentielle théorique de gaz de 4 400 GWh sur la région Lorraine dont les trois quarts sont issus de l’agriculture.

Le principal potentiel biogaz est représenté par les résidus de culture (pailles, fanes) qui, pour l’instant, sont soit utilisés dans les élevages, soit laissés sur place pour amender les sols. Viennent ensuite les déjections animales dont notamment les fumiers. Le gisement issu des déchets ménagers (biodéchets, déchets verts, papiers cartons, graisses) n’est pas négligeable mais par définition assez dispersé.

Sur les 9 millions de tonnes de matières identifiés sur le territoire lorrain, 7,4 millions de tonnes font déjà l’objet d’une valorisation (toutes filières confondues). Il ne reste donc, sauf à détourner des flux de filières existantes, que 1,5 million de tonnes soit un potentiel énergétique de 1 792 GWh.

Aperçu de l'étude

Étude sur les gisements de biogaz en Région Lorraine - Bilan sur l'exercice 2007

> Synthèse du document (PDF - 787.9Ko)

> Rapport complet (PDF - 3.2Mo)

La base de données SINOE

SINOE en bref …

Créée par l’ADEME, ce Système d’INformation et d’Observation de l’Environnement (SINOE®) est une base de données sur les déchets accompagnée d’outils d’analyses. Les informations stockées dans SINOE® couvrent l’ensemble du territoire français (DOM inclus mais hors TOM) .

Accès rapide aux données courantes de SINOE concernant la Lorraine :

Consulter directement la base de données…

logo SINOE : base de données (nouvelle fenêtre)